Ventilation des bureaux

La ressource la plus précieuse de tout secteur d’activité est le personnel. Dans le monde des affaires, il existe une règle simple pour réussir : si vous voulez augmenter la productivité de vos employés, créez un environnement de travail confortable. Une ventilation de qualité dans les bureaux est l’une des priorités pour créer des conditions de travail adéquates !

De nos jours, il existe de nombreux facteurs qui affectent négativement la ventilation des bureaux :

  • Les fenêtres hermétiques en plastique ne laissent pas entrer l’air frais et ne laissent pas sortir l’air « usagé ». Il est donc nécessaire d’ouvrir les fenêtres et d’aérer l’espace de travail de temps en temps. Cependant, en même temps que l’air frais, la poussière, le bruit et les gaz d’échappement des voitures parviendront jusqu’au bureau, car ils sont souvent situés près des autoroutes. En outre, cela entraînera des pertes de chaleur supplémentaires en hiver et il faudra dépenser plus d’argent pour chauffer le bâtiment. Si le bureau est « densément peuplé », les fenêtres doivent être ouvertes presque toute la journée de travail pour obtenir suffisamment d’air frais (une quantité d’environ 20-30 m3 O2/h par employé).
  • Souvent, les fenêtres qui ne peuvent pas être ouvertes du tout sont installées dans les bureaux, ce qui entraîne un énorme problème de ventilation. Les fenêtres panoramiques sont belles, laissent entrer beaucoup de lumière, mais transforment l’espace de travail en un bocal sans circulation d’air. La meilleure solution à un tel problème est un récupérateur ou un autre type de ventilation forcée.
  • Sans un système de circulation d’air approprié, votre personnel tombe facilement malade. Si une ventilation n’est pas installée, le niveau de CO₂ augmente drastiquement. Le bureau devient alors inconfortable et étouffant, tandis que la productivité des employés chute considérablement, les rendant léthargiques et réduisant leur concentration et leur attention.
  • Les différents appareils, meubles et matériaux de finition des bureaux polluent également l’air. En effet, ils émettent constamment des substances nocives, comme par exemple le formaldéhyde. Si la pièce est régulièrement ventilée, cela ne se remarque pas et n’a pas d’influence sur la santé et le confort des employés. Cependant, les substances nocives s’accumulent au fil du temps, et les bactéries et les virus se propagent très rapidement. Dans les bureaux qui ne sont pas ventilés, les travailleurs sont plus susceptibles de tomber malades, ce qui entraînera des dépenses monétaires supplémentaires pour l’employeur.C’est pourquoi la productivité de toute entreprise et l’efficacité de ses employés dépendent directement de la ventilation de la zone de travail, comme le bureau.


La ventilation VMC double-flux est la meilleure solution de ventilation.

Une ventilation adéquate garantit un apport constant d’air frais et l’évacuation de l’air pollué. En même temps, grâce à la récupération de chaleur, l’air soufflé sera toujours à une température confortable : réchauffé en hiver et refroidi en été. Les récupérateurs Prana ont une large gamme de modèles pour différents types de pièces et de bâtiments, avec différents niveaux de volumes d’échange d’air et une efficacité allant jusqu’à 95%.