Ventilation pour les écoles

Les bâtiments scolaires sont constitués de locaux de tailles et de fonctions différentes : salles de classe, gymnase, cantine, laboratoires pédagogiques, classes d’informatique, etc. Chaque local a ses propres exigences en matière de renouvellement de l’air en fonction de ses caractéristiques de ventilation particulières.

Exigences de ventilation pour les écoles

Ainsi, dans les salles de classe, la norme est généralement de 16 m3/h d’air par élève, tandis que les salles de laboratoire et d’informatique nécessitent 20 m3/h d’air frais par personne. Dans les salles de sport et les cantines, il faut compter au moins 50 m3/h. Les paramètres microclimatiques optimaux sont les suivants : température de l’air de 16-22 ̊C, humidité relative de 30-60%, teneur en CO2 jusqu’à 1 l/m3.

Cependant, si le renouvellement de l’air est insuffisant, le séjour dans ces locaux met en danger la santé des enfants. Baisse de la concentration et de l’attention, détérioration de l’état de santé, exacerbation possible des manifestations allergiques et, en période épidémiologique, probabilité accrue de tomber malade ne sont que quelques-unes des conséquences possibles. Les fenêtres ouvertes ne résolvent pas le problème, car elles forment des courants d’air et entraînent des pertes de chaleur en hiver.

Caractéristiques de la ventilation dans les écoles

La meilleure solution au problème mentionné ci-dessus est la création d’une entrée et d’une sortie d’air forcée, car avec l’installation de fenêtres étanches, la ventilation naturelle ne suffit pas. En effet, pour obtenir un bilan positif, le débit d’extraction doit être inférieur au débit d’alimentation.

La ventilation mécanique par aspiration est disposée séparément dans les installations sanitaires et dans les pièces équipées de hottes locales : un laboratoire de chimie avec une sorbonne, des ateliers avec des machines, etc.

Des systèmes indépendants sont installés dans la cuisine, la salle de lavage de la vaisselle et les toilettes, tandis que la ventilation de la cantine et de la cafétéria est conçue conformément aux règles des établissements de restauration.

Quel système de ventilation choisir pour une école ?

Pour les écoles et autres établissements scolaires, il est nécessaire d’installer une ventilation double flux avec récupération de chaleur. Il s’agit de systèmes équipés de deux ventilateurs de chaque côté qui tournent en sens inverse. En conséquence, l’air entrant et l’air sortant se déplacent simultanément dans des canaux séparés l’un vers l’autre. Grâce à l’échangeur de chaleur, l’air sortant cède de la chaleur à l’air entrant et ce processus est appelé récupération. Ainsi, l’air de la rue entre dans la pièce frais et réchauffé à la température ambiante. Les experts recommandent d’acheter un récupérateur, en ayant préalablement convenu du dispositif nécessaire et du nombre d’installations requises pour chaque classe.

Le récupérateur est une solution de ventilation innovante

Lorsque vous choisissez un système de ventilation, n’oubliez pas qu’en hiver, la salle de classe sera considérablement refroidie et qu’une dispersion supplémentaire de la chaleur sera également provoquée par la ventilation. Cependant, si vous installez un système à double flux avec récupération de chaleur, toute la chaleur interne est préservée, tandis que l’air frais continue de circuler.

Il est également important que l’évacuation de l’air pollué de la classe élimine l’excès d’humidité, qui est le plus grand ennemi de toute structure. L’humidité excessive provoque, en effet, des moisissures sur les murs, la transpiration des fenêtres et seule une ventilation adéquate peut régler efficacement ces problèmes.

S’il est difficile d’acheter un récupérateur par les moyens de l’établissement scolaire lui-même, vous pouvez bénéficier de nombreuses options de programmes de financement de la NEFCO, de la BERD, du PNUD.